d1edf717a2c2d5cb4477f09148fa582b.jpg

De l’art d’utiliser les animaux pour attirer le jeune public !

L’exposition « Bêtes et Hommes » à la Grande Halle de la Villette à Paris mêle de « vrais animaux » et des oeuvres artistiques. Les fans d’art contemporain sont comblés avec des pièces maîtresses comme le Chat boxeur d’Alain Séchas ou encore l’Orang-outang de l’Anglais Crasten Höller transperçé d’une pelle, de pics, et de plusieurs épées. Le point fort de l’expo : l’art contemporain expliqué aux enfants. Certaines pièces révèlent la cruauté des hommes… ils adorent !

Mais pourquoi avoir eu l’idée aussi rétrograde qu’inutile d’y exposer des animaux vivants ?? On se souvient qu’en 2005, à la Biennale de Lyon, l’artiste Kader Attia avait créé un véritable scandale en exhibant des mannequins constitués de graines (représentant des enfants) dévorés petit à petit par des dizaines de pigeons les picorant sans relâche. La Spa s’était mobilisée pour dénoncer le sort réservé aux oiseaux et surtout leur gavage forcé. Alors qu’aujourd’hui, à la Villette, le couple de mainates prisonnier sous une volière et les loutres s’ébattant dans un bassin laissent tout le monde indifférent… Même si l’on peut arguer que c’est pour la bonne cause -la condition animale-, on peut se demander si tout cela était vraiment utile ! (Photo de la petite famille, par l’artiste chinois Zhenzhong)

3 Commentaires

  1. A mon sens;cet artiste! raconte;l histoire de la condition des chiens! dans son pays,la saisie devrait etre de la sorte.

Comments are closed.