Les chaussures envahissent les musées en 2020 : « Marche et démarche » au Musée des Arts décoratifs à Paris, Christian Louboutin au Palais de la Porte Dorée à Paris, « Playground – les sneakers à la conquête du monde » au Musée des Arts décoratifs et du design à Bordeaux.

Dans une planche photo qui décompose le mouvement, datée de 1887, et intitulée Homme enlevant son canotier, Eadweard Muybridge montre ce que la marche apporte à l’élégance. Sabot, escarpin, botte, sandale, mocassin… la chaussure amplifie les aptitudes du corps. Les progrès technologiques de l’immédiat après-guerre engendrent une fascination pour une esthétique futuriste en rupture avec les canons anciens. Quelques expériences sont tentées en termes de chaussures, notamment par Paco Rabanne, dès 1965.
> Jusqu’au 22 mars 2020.

© Guillaume Fandel « Soulier maquereau« 

Le Palais de la Porte Dorée, lieu d’inspiration pour les premières créations de Christian Louboutin, comme le soulier Maquereau ou le soulier Pigalle, présente à partir du 25 février, l’exposition  »L’exhibition{niste} ». Une large sélection de souliers y est exposée pour redécouvrir l’univers du créateur français. Mais ce n’est pas tout ! Ces chaussures sont accompagnées de projets en collaboration avec des artistes chers à Mr Louboutin comme le réalisateur américain David Lynch, l’artiste multimédia néo-zélandaise Lisa Reihana ou encore le plasticien pakistanais Imran Qureshi.
> Du 25 février au 28 juillet 2020.

© Quentin Lacombe – exposition Playground

A Bordeaux, c’est une toute autre exposition à laquelle les marathoniens de la culture peuvent assister. Dès le 26 mars, le Musée des Arts Décoratifs et du Design accueille une exposition mettant en avant, non le soulier de luxe, mais la basket. Y sont exposées plus de 500 paires de chaussures. Quel est l’impact de la culture sneakers depuis le début du XXième siècle ? Parmi les modèles les plus emblématiques, ceux des années 20 à nos jours. Pendant longtemps les sneakers figuraient comme un symbole du mouvement Hip- Hop et de l’affirmation sociale culturelle de certaines minorités. Aujourd’hui, rares sont ceux qui n’ont pas une paire de sneakers à la maison. Avec la même approche que pour une oeuvre d’art, le Madd expose la chaussure et met en avant son histoire dans son exposition  »Playground – Les sneakers à la conquête du monde » pour le plus grand plaisir des sneakerheads.
> Du 26 mars au 27 mars 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici