main.jpg

Scènes incongrues, clins d’oeil poétiques et tendres… connaissez-vous le travail de René Maltête (1930-2000), un photographe certes beauuucoup moins connu que Robert Doisneau ou Henri Cartier-Bresson ? Et pourtant ! Robin, son fils, a hérité de ses clichés et vient de créer un site Internet : rene.maltete.com.

Assistant de Jacques Tati sur le tournage de Jour de Fête en 1952, il aurait rêvé devenir réalisateur, mais il décide de s’acheter un Semplex 6-6 et choisit la photographie. Poète et humoriste, écologiste avant l’heure, René Maltête publie un recueil de ses clichés « Paris des rues et des chansons » accompagné des textes de Jacques Prévert, Boris Bian ou encore Georges Brassens.

> A découvrir « Des yeux plein les poches », Editions Glénat

main.jpg
okok.jpg

2 Commentaires

  1. Une découverte pour moi, un photographe plein d’humour, d’humanité de poésie, beaucoup mieux que ATGET dont on nous rebat les yeux et les oreilles, largement du niveau de DOISNEAU et peut-être par certains clichés de RONIS.

  2. La première photo, papa-maman + gamin, déambulant en rayures soient horizontales soient verticales, est du Buren avant l’heure. Bref, ‘Les Colonnes’ de Buren prennent le large à la plage. Bon voyage.
    Kiff total pour moi !

Comments are closed.